France CURLING

Savez-vous que le français Henri Cournollet fut médaillé de bronze aux J.O. de Chamonix en ..... 1924 !

Le curling est ensuite abandonné dans les jeux olympiques jusqu'à ceux de 1932 à Lake Placid, où il apparaissait à titre de démonstration.
Entre 1936 et 1992, le curling apparait en tant que sport de démonstration.
Le curling féminin n'apparaît qu'aux Jeux de 1988 à Calgary, et toujours comme sport de démonstration.

Grâce au club de Lausanne, le curling redevient sport olympique à plein titre aux Jeux de 1998 à Nagano, qui voient l'organisation d'un tournoi pour chaque sexe.

Les J.O. de 2018 voient l'appartion des matches en double mixte.

Tout savoir sur l'histoire du curling ?

L'historique

histoire du curling
histoire du curling

Lorsqu'on regarde un match de curling à la télévision, on pense qu'il s'agit d'un sport moderne créé avec l'invention des patinoires.
En fait, il n'en est rien. Il s'agit, au contraire, d'un  jeu les plus vieux du monde,  inventé au début du  XVIe siècle en Écosse.
Le jeu du Curling en extérieur était très populaire en Écosse entre le XVIe siècle et le XIXe siècle lorsque le climat était suffisamment froid pour assurer de bonnes conditions de la glace lors de chaque hiver.

Cela explique aussi que le siège de la Fédération mondiale de curling soit à Perth en Écosse.

ancienne pratique du curling
Le curling a ensuite suivi les émigrants vers l'amérique du nord et notamment au Canada, avec ses conditions météo. C'est là, au Canada, que les règles modernes ont été instaurées.
Le « Royal Montréal Curling Club », le premier club sportif de ce genre, a été fondé en 1807. Le premier club aux États-Unis a été fondé en 1832. Ensuite le jeu a été pratiqué en Suisse et en Suède à la fin du XIXe siècle.
Le début des années 1900 a vu l'apparition de la glace artificielle et des patinoires. Dès lors, le curling s'est généralisé au Monde entier.

Vers 1940/1950 le joueur canadien Ken Watson a ajouté la semelle glissante sur une chaussure. Rapidement les joueurs ont développé la pratique du slide ou sliding en pratiquant notamment le toe-tuck, technique consistant à laisser traîner le pied arrière en appui sur le bout de la chaussure. Cette technique a permis de faire passer un simple "jeu" au stade de sport de haut niveau, avec une précision digne du golf.
En 1973, la hog-line fut officialisée avec ses limites de jeu.
Plus récemment, la zone de free-guard a ajouté un piment supplémentaire en imposant la finesse et la précision des draws. Elle sera étendue à 5 pierres après les J.O. de 2018.

Totalement méconnu en France, il est devenu le sport principal des canadiens, un peu devant le Hockey.