France CURLING

Même pas peur !

Tout le monde a peur de tomber sur la glace.

Mais n'ayez pas peur, lors d'un sliding, si vous tombez, enfin, quand vous tomberez, ce sera d'une hauteur de ... 50 cm !

Essentiel

Oubliez la pierre, le balai, vos pieds !
Seule chose à faire: visualiser et mémoriser le coup idéal, la pierre qui curle et s'arrête au bon endroit. Comme font les skieurs avant le slalom et les parachutistes avec les figures.

Une initiation ?

Votre club de curling local sera heureux de vous offrir une petite initiation d'une heure, juste pour vaincre votre appréhension.

Le sliding

Rien de mieux qu'une vidéo de démonstration.
Merci à "Curling Canada" pour sa collaboration.

Le sliding est ce qui fait le plus peur aux débutants.
Mais rassurez-vous, quelques tentatives suffiront pour apréhender cette technique.
Les premières fois, pour mieux vous stabiliser, essayez avec deux pierres, une dans chaque main.
Surtout, ne vous crispez-pas sur la pierre et encore moins sur le balai. Ce dernier doit être un support "psychologique" et rester inutile, un peu comme les bâtons en ski.

Et ne vous inquiétez-pas si votre posture n'est pas aussi acadèmique que celle de nos jolies filles sur les photos. Le sliding n'est pas un concours d'élégance. L'essentiel est d'envoyer la pierre au bon endroit !

L'essentiel à toujours garder à l'esprit est d'aligner le mieux possible les trois points de contact avec la glace:

Continuez le sliding aprés le lâcher de la pierre pendant quelques métres. Cela vous permettra de bien visualiser la direction de la pierre et votre erreur de trajectoire.
Rachel Homan

Regardez aussi la position du genou gauche de Rachel Homan trés écarté vers l'extèrieur. Cette technique récente, trés pratiquée par les filles, permet d'avoir une plus grande assise du pied glissant.

La dernière évolution du sliding est l'adoption du "body-drop". Elle consiste à ajouter le poids du corps à la propulsion donnée par la jambe.
Pour cela, il faut se relever légèrement lors du recul de la pierre et ensuite basculer le corps autour du pied fixe  en se laissant tomber pendant quelques dizièmes de seconde. Ensuite, seulement, vous propulsez la pierre avec la jambe. Cette méthode, elle aussi trés pratiquée par les filles, régule mieux l'effort en diminuant l'effort sur la jambe, et diminue la fatigue.

Regardez cette curleuse.
Elle applique le "body-drop" jusqu'à soulever le pied glisseur pendant qu'elle se laisse tomber vers l'avant.

Cette pratique entraîne le développement d'une nouvelle théorie:

Kevin Koe
L'ancienne technique de lancer.

remarque:

Regardez la petite video du champion Kevin Koe. Il pratique l'ancienne technique de lancer de pierre maintenant abandonnée.
Elle consiste à soulever la pierre en reculant et à la propulser avec une certaine vitesse.
Cette technique fut abandonnée pour une raison pratique: elle provoque des chocs sur la glace et des ruptures superficielles, surtout dans les halles ou l'épaisseur de glace est trés faible.
Mais cette méthode présentait l'avantage de communiquer à la pierre une énergie suffisante. Avec sa suppression, la poussée sur la jambe devient plus importante, voire trop importante. En tournoi, il est fréquent d'avoir des crampes dans la cuisse.
C'est pour cela que la technique du body-drop est apparue.