France CURLING

La pétanque

Déja, à ce petit niveau, vous constatez que le curling n'a rien à voir avec la pétanque.
A la pétanque, quand l'adversaire tient le point, il faut tirer sa boule de suite quite à user sa réserve de boules.
Au curling, pas d'inquiètude quand l'adversaire "tient" le point. Cela ne change pas l'ordre de passage des joueurs et les points ne sont comptabilisés qu'à la fin du end.

Take-outs

La technique ci-contre a l'avantage de faire pratiquer les take-outs à vos partenaires.
Lorsqu'on est skip débutant, on a trop tendance à faire jouer la "sécurité", sans jamais attaquer.

le niveau 1

Le niveau 1

Vous êtes débutant. Mettre simplement une pierre dans la maison est encore un exploit. Vous avez monté une petite équipe de nuls et déja vous êtes embarqué dans une galère: inscrit d'office à un tournoi !
Pas de panique, il faut bien commencer par quelques défaites.

Dans un premier temps, le but ne sera pas de gagner, mais de perdre avec un score correct. Et en particulier d'éviter de prendre des "coups de trois", de quatre ou plus.
Comme vous allez perdre chaque end, vous commencerez systèmatiquement l'end suivant avec la dernière pierre. Ceci est un avantage considérable qu'il faut savoir, dès le début, exploiter.
Essayez la technique suivante:

le niveau 1

Un autre point est à considérer: La division de la maison en deux cotés: avant la tee-line et aprés la tee-line.
Un débutant qui ne sait pas encore avoir les bonnes longueurs cherche souvent un appui pour arrêter sa pierre.
Par exemple, sur le schèma 2, l'adversaire rouge a placé une pierre en A, derrière la tee-line. Il est tentant et facile de se servir de cette pierre comme appui. Dans le meilleur des cas vous ferez un freeze dessus, comme représenté. Plus généralement votre pierre jaune s'arretera en B et poussera un peu la pierre rouge vers le fond de la maison. Dans tous les cas, vous avez l'avantage.
Par contre, si l'adversaire a placé une pierre rouge en C, il n'est pas intéressant de vous appuyer dessus. Tout ce que vous risquez est de vous arrêter en position D, ou pire de pousser la pierre rouge vers le centre. Dans le cas de figure représenté, c'est ce qui se passerait si la trajectoire de la pierre jaune D était un peu plus longue.
Conclusion: