France CURLING

Essentiel

Vue du hack, la tentative de dolly semble impossible à réaliser.
Là aussi, un seul mot: dé-con-trac-tion !
Seule chose à faire: faire abstraction des deux pierres rouges et visualiser et mémoriser le coup idéal, la pierre qui curle et s'arrête au bon endroit. Comme font les skieurs avant le slalom et les parachutistes avec les figures.

Plus

Dans cet exemple, on voit bien aussi l'importance de la longueur:
trop court d'un métre ou trop long d'un métre, et tout change.

Facile, le curling !

Heureusement, le balayage est là pour corriger les erreurs.
Enfin, encore faut-il que le skip donne de bonnes informations !

la promotion

la promotion au curling
la promotion au curling
la promotion au curling

Faire la "promotion" d'une pierre est un cas classique au curling. Ce cas de figure consiste à venir pousser une de ses propres pierres pour la faire aller au dolly.
Pourtant, lorsqu'on regarde un match de haut-niveau, il est curieux de constater que la promotion n'est pratiquement jamais utilisée.

Pour comprendre pourquoi, prenons un exemple:
Dans la figure 1, vous disposez d'une pierre A (jaune), l'adversaire a deux pierres B (rouges), dont une fait le point.
Vous avez la dernière pierre. Que faire ?
Vous avez le choix entre faire la promotion de votre pierre jaune A, ou tenter d'aller au dolly en D.
La solution la simple semble être la première, la "promotion" de la pierre A.

Analysons les deux cas de figure: