France CURLING

Les échecs

C'est ici que la stratégie du curling rejoint celle des échecs.
Aux échecs, le bon joueur construit son jeu avec des protections et des pièces prêtes à attaquer.

Au curling, c'est pareil: placer des gardes, les contourner, et surtout savoir attendre.

Le plan B

Bien sûr, vous êtes confronté en permanence aux erreurs de lancer et à vos propres erreurs.
En clair, la pierre lancée va souvent complètement ailleurs que l'endroit prévu.
C'est là que vous devez immédiatement changer de tactique: opter pour une pierre plus longue, un hit and roll ou un freeze, celà en moins d'une seconde.

Schéma 1

Sur ce schéma, les pierres sont placées dans l'ordre A, B, C...
Les jaunes ont bien préparé leur coup au dolly, les rouges ont bien placé deux pierres opposées (B et D).
Mais où est donc l'erreur stratégique ?

le balayage au curling

Le niveau 3

Voila, vous êtes bon, avec un peu d'expérience, votre équipe  participe régulièrement à quelques tournois.

Il est temps maintenant de penser à organiser votre match sur un plan plus général. Jusqu'à présent, votre raisonnement se faisait à chaque end, end après end. Il faut maintenant apprendre à le construire sur la durée totale de 8 ou 10 ends. En particulier, il va falloir savoir être patient et attaquer au bon moment.
Dans toute bonne stratégie au curling, on fait la différence entre:

jeu offensif ou défensif

Tu me mets une garde ?
Je l'enlève !
Ou le jeu innofensif pour occuper l'adversaire:
Championnats du Monde Juniors 2018

Sur le plan purement technique, c'est le freeze que vous devrez savoir pratiquer.
C'est certainement le coup le plus difficile à pratiquer, aussi bien pour le lanceur que pour les balayeurs et pour le skip. C'est le coup parfait pour vérifier la cohésion de l'équipe !