France CURLING

Budget

Le budget de la FFSG est quand même de 5.5 millions d'euros.

La France compte 160 patinoires dont une vingtaine sont équipées pour le curling.

La France ne possède aucune vraie halle de curling.
La Suisse en compte plus de 40 !

Extrait de l'assemblée générale 2018:

Didier GAILHAGUET:

"J’ai noté que le Président Alain Contat avait écrit à Madame la Ministre Laura Flessel sur une volonté de scission du Curling de la Fédération des Sports de Glace."

"Je le regrette car il l’a d’abord fait sans en avoir averti les clubs donc en son nom propre. Les Présidents Noël Thomas, de Valence, et Alain Arnod-Prinde Megève ont très bien décrit la situation et pris leur responsabilité. Je les en remercie. En ce sens, je ne sais pas si Alain Contat a finalement pu prendre un train pour être parmi nous,je crois bien que nonmais j’ai le regret de ne pouvoir lui dire les yeux dans les yeux, parce qu’il a beaucoup donné pour votre sport par le passé, que sadémarche està la fois inappropriée etdangereuse. Contrairement à ce qu’il pourraitpenser, j’ai de l’affection pour lui, mais sadémarche est au-delà d’être contre-productive pour votre sport et aussi et souvent partiale."

"Pour motiver les gens autour d’un projet, il faut que ce projet soit viable. Le débat démocratique nécessite par nature que nous ne soyons pas tous d’accord sur tout, et heureusement. Mais à l’ inverse, il mérite que l’on joue collectif quand on est dans la même équipe. Pour céder à ses chimères d’être khalife à la place du khalife, il ne l’a pas fait. L’Etat lui a d’ailleurs clairement répondu en lui écrivant que le curling restait aux sports de glace ce qu’ont parfaitement noté les présidents de clubs et en premier P.Boez de Saint pierre et miquelon car Il est très regrettable, Alain, que vous ayez jugé ne pas nécessaire d’en informer les Presidents de clubs. On ne joue pas aux apprentis sorciers sur le dos des pratiquants."

"Comme il eut été sage d’être présent aujourd’hui alors qu’une grande majorité de clubs y compris de Curling se sont déplacés car Alain,vous avez un bilan à défendre demain dimanche et j’espere que d’ici là vous aurez trouvé le bon train comme beaucoup ici l’ont fait.. Parallèlement, j’ajoute que la demande de conciliation au sujet de l’ordre du jour de cette assemblée générale, comme sur d’autres sujets demandés par Monsieur Dublanchet de Nice, a été jugée comme infondée et irrecevable. Le juge a simplement voulu vous dire que la Fédération a fait les choses comme il le fallait et comme elle le devait, dans le respect des textes que les clubs ont votés."

"On écrit beaucoup dans le curling et dans le bobsleigh. On n’est pas obligé d’être d’accord sur tout, mais s’il faut faire des mails toutes les dix minutes pour répondre à des questions qui n’existent pas ou plus, nous ne nous en sortirons pas. Nous ne sommes pas là non plus pour jouer les thérapeutes, même si nous pouvons parler de tout. Cher Alain Contat, sachez raison garder, car ces crises de gaminerie et de jalousie mal placées ne sont pas à la hauteur des enjeux. Mettons-nous tous ensemble à la bonne hauteur de vue au lieu de jouer sciemment à des guéguerres stériles. Personne ne détient la vérité universelle qui prêterait à penser que l’herbe est plus grasse ailleurs uniquement parce que vous l’auriez décrété seul, avec vous-même et à l’insu de votre plein gré...."

-Rires et applaudissements-